Les parcs d'attraction

Tour de France des plus grands parcs d'attraction La suite

88240
Les Voivres
Actualité / Message

Le 8 Mai de ma colère

08 mai 2021 Par jeannot88 Réagir
J’imagine qu’aux Voivres, la célébration du 8 mai 1945 a été le bis repetita de celle de l’an dernier, tout comme à l’image d’innombrables autres communes françaises (dont La Flèche) où, selon les directives préfectorales « cette cérémonie se tiendra en format très restreint, dans le strict respect des règles sanitaires et sans public ».
A force de nous le seriner, je pense que cela devient un prétexte aisé pour, quelque part, nous museler un peu plus. Sans compter que le danger de reléguer aux oubliettes les manifestations patriotiques (ou autres d’ailleurs) qui parfois ne "soulèvent déjà pas les foules" se fait de plus en plus prégnant.
On se prend à regretter le 8 Mai 1945 où, en examinant des documents d’époque, la liesse de la fin de la guerre offrait une grande et belle espérance à celles et ceux qui vivaient ces moments de victoire sur le nazisme… même s’ils devaient être vite ternis par, pour ne citer qu’elles : la véritable découverte de l’horreur de la Déportation et de ses crimes contre l’Humanité ; l’épuration parfois injuste, expéditive, humiliante pour, par exemple, ces « femmes tondues servant de défouloir à une population marquée par des années de privation » et prétexte à de nombreux règlements de compte ; l'amorce aussi, avec « les massacres du 8 mai 1945 dans les régions de Sétif et de Guelma » d'une Guerre d'Algérie qui a peiné à dire son nom.
Mais le dessin d’illustration de Chaunu et le titre de mon message laissent entendre que je veux parler d’autre chose. Oui je suis en colère car - mais peut-être ne suis-je pas suffisamment « intelligent » et « subtil » à l’inverse de cet arrogant et méprisant Legendre ex- Président du groupe LREM à l'Assemblée nationale -, je ne comprends pas pourquoi, alors que la situation de la France exige que chacun de nos Gouvernants se consacre entièrement à sa tâche, certains prennent l’initiative – ou se soumettent à une injonction - d’aller battre la campagne (c’est le cas de le dire) sans véritable programme hormis celui, très affiché, peut-être nécessaire mais pas suffisant, d'éliminer Le Pen.
On ne compte plus, en effet, ministres et secrétaires d’État candidats aux Départementales et Régionales. Dans l’état (de guerre, selon Macron, Darmanin… et les autres) mais aussi de « délitement » dans lequel se trouve indubitablement notre Pays (il n’est pas le seul mais ce ne saurait, en aucun cas, constituer une excuse) il est donc permis de douter que nos 'éminents" (?) surhommes et surfemmes se consacrent totalement à leur mission. Le « et en même temps » a ses limites.
L’Intérieur, la Justice, les Personnes handicapées, les Retraites, les Outre-Mer, la Citoyenneté, le Logement, l’Éducation prioritaire vont de mal à très mal sur l'échelle d'un désordre "multidomaines" mais ministres et secrétaires d’État prennent le temps d’aller courir la prétentaine pour aventure électorale aux dépens de leur fonction. « Qui est propre à tout n'est propre à rien »… dans tous les sens du terme.
Payant en quelque sorte deux fois (rémunération de ministre ou "sous-ministre" et remboursement éventuel de frais de campagne électorale), pas sûr que le "citoyen-contribuable-électeur" y trouve son compte.
Rassurez-vous, même si après la lettre dite “des Généraux”, le Gouvernement se prépare, selon certaines informations, à une DEUXIÈME initiative, signée cette fois par plusieurs centaines de militaires d’active anonymes, mon message ne constitue pas une tribune et je ne revendique rien.
Pourtant, sidéré autant par un Castex allant se fourvoyer dans une "magouille-carambouille" (avec la Présidentielle déjà entamée, on va bientôt entendre « carabistouille ») électorale apparemment avortée que par le caractère réversible de certains "politicards" qui ne méritent pas meilleur qualificatif au regard de leur dévastatrice politique politicienne, je note que si chacun observe avec inquiétude la multiplication des faits divers tragiques récents (« Les sujets sécuritaires ne cessent de monter dans l’opinion publique. ») l'Exécutif ferait bien, compte tenu de la déliquescence générale d'un Pays (mal)mené dangereusement et plutôt que d'envisager de sanctionner injustement ces "lanceurs d'alerte" au moins aussi honnêtes que les locataires (trop) privilégiés des salons dorés de l’Élysée, Matignon et autres palais ministériels, de relire attentivement (sans l'interpréter avec perversion comme le souligne Michel Onfray https://youtu.be/fanad2DmwxU) leur Tribune sans nécessairement attendre la seconde et d'en TIRER DES LEÇONS.
(modifié le 09-05-2021)
jeannot88

L'auteur jeannot88 est l'auteur de ce message sur Les Voivres (Vosges) publié le samedi 08 mai 2021 à 15h03.

Voir ses publications Signaler

Les commentaires

Vous devez être connecté
Application Facebook

Grâce à l'application Facebook de Loomji, partagez les plus belles photos de votre commune avec vos amis sur Facebook. Voir l'application

Avec Loomji.fr, suivez le quotidien de votre commune

X Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et optimiser l'affichage du site sur votre terminal.