Festival d'Angoulême

Découvrez le festival de la bande dessinée d'Angoulême La suite

88240
Les Voivres
Actualité / Message

Comme en 40... ou en 14

13 déc. 2020 Par jeannot88 Réagir
(photos et illustrations tirées de l'ouvrage de Gabriel Lambert)
Cela n’a pas grand-chose à voir avec Les Voivres mais il y est question des Vosges et comme à partir du 15 décembre nous allons "attaquer" une (nouvelle) période de couvre-feu :
[ « Le couvre-feu est généralisé par la Wehrmacht dans les territoires occupés. Entré en vigueur dès le début de l’occupation de Paris dès le 14 juin 1940, le couvre-feu instauré de 20 heures à 6 heures n’a pas été imposé de façon linéaire jusqu’à la libération de Paris, le 25 août 1944. Le premier, mis en place lors de l'entrée des troupes allemandes, n’a duré que 48 heures. » (WikipédiA) ]
, je vais vous aider à vous préparer (j’allais écrire à une de vos longues soirées d’’hiver mais nous n’y sommes pas encore tout à fait), en vous proposant comme lecture, puisque « nous sommes en guerre », un petit fascicule de 78 pages, narrant celle d'un artilleur de 14-18 déraciné de son Algérie natale, que j’ai découvert il y a quelques jours sur le Net.
https://www.calameo.com/books/00272682990ee2e96cb2d
On pourra toujours opposer que je suis un obsédé du Devoir de Mémoire mais je me réconforte à le marteler et à m'imaginer que je ne suis pas le seul tant le désir de certains de rechercher leurs ancêtres, leurs racines, leur passé, est manifeste. « Connaitre son passé pour construire son avenir » reste, plus que jamais, d'actualité au moment où nos Gouvernants s'échinent, imperceptiblement mais inexorablement, à nous faire courber l'échine. Le Pouvoir, navigant de plus en plus aux limites de la légalité, met notre Démocratie en danger.
Je dois ajouter que le prénom Cassien (bien qu’apparemment le quatrième de notre "héros") inconnu de mon vocabulaire n’avait pas manqué de m’interroger :
[ D'origine grecque signifiant "cassier", il s'agit du nom donné à un arbuste tropical.
Cassien est fêté le 13 août, jour consacré à la célébration de Saint-Cassien d'Imola.
Au IIIe siècle, Cassien était un maître d'école (le hasard fera donc que notre Cassien Lambert sera aussi instituteur, heureusement il n'eut pas le même sort-ndlr) exerçant sa profession en Italie. Chrétien à une époque où il était interdit de l'être, Cassien sera persécuté puis lynché par ses propres élèves. Ces derniers le lardèrent de coups de stylets jusqu'à entraîner la mort du maître d'école. Tombé dans l'oubli à la Renaissance, le prénom Cassien (ou son dérivé Cassius) fait aujourd'hui partie des prénoms rares. Depuis le début des années 2000, il n'est attribué qu'à une dizaine de garçons en moyenne chaque année. ] (extrait de "Le Journal des Femmes°)
Je suis quasiment certain que ce petit ouvrage, grâce auquel Gabriel Lambert a mis « un peu d’ordre et du sens dans les documents » hérités de son grand-père Cassien, intéressera quelques lecteurs - ou même, allez savoir, quelques lectrices - auxquel(le)s je recommande évidemment, entre autres, la lettre à ses « très chers élèves » (p. 70 et 71) d’André, le beau-frère de Cassien. C’est pourquoi, baignant ainsi dans ce milieu d’instituteurs et de directeurs d’école, je dédierai ce modeste article à Evelyne, notre institutrice préférée, qui ne dessine peut-être pas aussi bien les animaux que Cassien (encore que) mais en pratique la photographie avec un art consommé.
De l’Algérie et ses cèdres de l’Atlas, nous voici bientôt transportés à grand renfort d’Artillerie (mais sans pour autant faire une sorte d'"apologie des armes" puisqu'on note dans le récit : « Cassien que le métier des armes rebutait plutôt ») dans les Vosges, l’Alsace, les Alpes et l’Italie puis dans l’Aisne où Cassien sera blessé en octobre 1918 et même dans la Sarthe après sa sortie de l’hôpital de Rouen.
En peu de mots, l’Histoire et la géographie défilent de 1914 (date où Cassien est rappelé en activité) à 1965 (date de son décès), en passant par les premières tensions de 1945 puis, pour finir, par la défaite de Dien-Bien-Phu parfaitement identifiée, par la mère de l’auteur, comme annonciatrice de la guerre d’Algérie.
Bonne lecture !
jeannot88

L'auteur jeannot88 est l'auteur de ce message sur Les Voivres (Vosges) publié le dimanche 13 décembre 2020 à 11h48.

Voir ses publications Signaler

Les commentaires

Vous devez être connecté
Application Facebook

Grâce à l'application Facebook de Loomji, partagez les plus belles photos de votre commune avec vos amis sur Facebook. Voir l'application

Avec Loomji.fr, suivez le quotidien de votre commune

X Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et optimiser l'affichage du site sur votre terminal.