Les parcs d'attraction

Tour de France des plus grands parcs d'attraction La suite

88240
Les Voivres
Actualité / Message

Commémoration du 6 Juin 1944

05 juin 2019 Par jeannot88 Réagir
(Photo : archives Ouest-France, Nara / colorisation Éditions O.-F. / Graph&ti / US National)
Que le chemin a dû être long et parsemé d’embûches entre ce dramatique, et tragique mais emblématique 6 juin 1944
https://france3-regions.francetvinfo.fr/normandie/2014/06/05/cinq-plages-pour-une-victoire-un-voyage-interactif-dans-l-histoire-du-debarquement-491557.html
depuis « Omaha la sanglante » où « Il n’y a que deux sortes de gens sur cette plage : ceux qui sont morts et ceux qui vont mourir » et, par exemple, la libération heureusement "paisible" des Voivres telle que relatée sobrement par notre regrettée Marie Houillon : « Et ce fut la libération, le 4 septembre 1944, sans que soit tiré un coup de fusil sur le territoire communal. », dans un ouvrage collectif, « fruit de ce travail de fourmis, patientes et opiniâtres ! », "1793 Les Voivres 181ème anniversaire 1984".
En cette période où les hommages au D-Day et à ses derniers acteurs se multiplient, j’ajouterai que, quelles que soient les frasques, la brutalité, la "tweetomanie" … pour ne citer que cela, de leur Président, et peut-être aussi quoiqu’on puisse penser des Etats-Unis, il n’est pas imaginable – pour moi en tout cas - d’oublier un seul instant ce que j’avais écrit, après les attentats de septembre 2001 sur les deux tours jumelles du World Trade Center, à savoir l’incommensurable reconnaissance que nous devons au peuple américain, « un peuple dont le sang s’est mélangé par deux fois, depuis le légendaire « LA FAYETTE, nous voilà ! » de 1917 jusqu’au "Jour le plus long" en juin 1944 et la campagne qui suivit, à notre terre de France. Les cimetières et leurs bien trop nombreuses croix témoignent intensément et pour toujours du sacrifice des "boys" pour libérer notre Pays, l’Europe et le Monde du joug nazi. De cela au moins, nous devons leur en être éternellement reconnaissants. »
Pour ma part, profitant d'une Assemblée des "Casques blancs" à Caen, c'est le 28 septembre 2013 que j'ai "débarqué" sur Sword Beach, suivant ainsi - mais ô combien modestement - les traces du "Commando Kieffer".
Grand moment d'émotion évidemment et écoute quasi "religieuse" d'un événement éminemment historique raconté par Léon Gautier "himself", un des tout derniers du Commando. "Bon pied, bon œil" à l'époque (2013), il l'est encore aujourd'hui puisque interviewé dernièrement par différents médias, il suscite toujours une intense admiration tant pour son courage, que son exemple et son sens du récit mais aussi pour un bel humour communicatif qui fait, malgré la gravité du sujet, beaucoup de bien par les temps qui courent.
Quasiment commencé avec une image de Léon Gautier, ce message se terminera, volontairement, avec lui.
(modifié le 08-06-2019)
jeannot88

L'auteur jeannot88 est l'auteur de ce message sur Les Voivres (Vosges) publié le mercredi 05 juin 2019 à 10h31.

Voir ses publications Signaler

Les commentaires

Vous devez être connecté
Application Facebook

Grâce à l'application Facebook de Loomji, partagez les plus belles photos de votre commune avec vos amis sur Facebook. Voir l'application

Avec Loomji.fr, suivez le quotidien de votre commune

X Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et optimiser l'affichage du site sur votre terminal.