Les parcs d'attraction

Tour de France des plus grands parcs d'attraction La suite

88240
Les Voivres
Actualité / Message

"Il n'y a pas le choix" ?

04 nov. 2018 Par jeannot88 Réagir
Les bonimenteurs du pouvoir d'achat
J'imagine qu'aux Voivres comme à La Flèche, certains « Chers contribuables » comme l'écrit Darmanin dans une lettre reçue ce 2 novembre, vont commencer par "ruer dans les brancards" à force d'être véritablement rackettés par les pouvoirs publics.
Et voilà que depuis le Vietnam, l'exécuteur des basses œuvres, le traitre au mouvement LR, se met, non sans difficultés d'élocution mais avec une bonne dose de mauvaise foi, à ânonner ses arguments : « J’entends parfaitement la grogne, le mécontentement parfois, la colère aussi qui peut s’exprimer, mais je dis aujourd’hui comme je l’ai toujours dit qu’il n’y a pas de solution magique au problème du dérèglement climatique. »
Malgré l'impéritie de moult gouvernements précédents, l'incitation des Français à acheter et donc rouler Diesel, l'imbécilité à conduire une écologie punitive avant même d'avoir mis en place des moyens et énergies véritablement alternatifs, etc., je pense, contrairement à l’entêté Philippe - aussi cruellement borné que le manque de bornes de rechargement est abyssal -, qu'IL Y A D'AUTRES CHOIX.
Certes, il faudrait d’abord faire modifier - si c'est encore possible - par ces têtes pensantes (mal) formatées à l'ENA, l'image marquée au fer rouge, d'un Président des très et ultra riches et engager fermement ceux-ci à orienter les milliards dont Macron leur à fait cadeau vers ce à quoi ils étaient normalement destinés... ce qui n'est pas actuellement démontré.
Il conviendrait aussi que nos élus de "haut-vol" (presque sans jeu de mots) prennent des mesures drastiques (ils savent bien le faire à l'encontre des citoyens de base) pour modérer le train de vie de l’État. Quand on constate la gabegie dont il est l'objet, toujours au détriment du Peuple qui ne voit que le sommet de l’iceberg, il y a vraiment de quoi être furieux contre ces excès et abus en tout genre de tous ces "privilégiés" qui plus que servir, se servent à n'en plus finir.
Peut-être faudrait-il aussi faire expérimenter, à ces idiots qui l'ont décrétée arbitrairement, la condition de nanti à 1 200 € par mois ou encore, à ces esprits tordus imaginant chaque Français acheter un véhicule électrique (même d'occasion et avec une prime) et changer de mode chauffage (surtout quand il est locataire), le résultat de leurs élucubrations hasardeuses.
Plutôt que « ceux qui ne sont rien », ce sont ces politiciens, au mieux déconnectés des réalités, au pire persistant dans leur incommensurable connerie d'être « droits dans leurs bottes » comme ils disent, qui méritent notre mépris face à leur incompétence.
N'y a-t-il donc personne, sorte de Conseil suprême, parfaitement indépendant et transparent, pour les arrêter et les contraindre à être un peu plus humbles dans leurs prétentions ? Les obliger aussi à s'adresser aux citoyens sans les mépriser, avec la considération à laquelle ils ont droit.
La grande majorité des Français - qui ne sont pas tous ni des réfractaires ni des imbéciles - est persuadée de l’effort à faire en matière de sauvegarde de la planète mais la brutalité des mesures arbitraires donc forcément injustes et le "fléchage" de l'argent ainsi racketté ne bénéficiant que pour une part modeste à l'Environnement pour tomber dans le flou d'un budget général insincère, posent problème.
Mépris (« Il m'a fait honte » : même Bayrou a étrillé Griveaux après sa phrase sur les clopes et le diesel), fatuité, arrogance du législatif et de l’exécutif ne facilitent pas le "vivre ensemble" et la cohésion prônés (tout de même) par un chef de l’État clivant qui, après quelques jours de RTT, s'apprête sans doute à commémorer la Grande Guerre sur les fronts apaisés de 1914-1918 mais, plus vraisemblablement, à tenter de reconquérir des électeurs pour son mouvement quelque peu "en vrac" en perspective des prochaines "Européennes".
Le seront-ils toujours, aussi apaisés, à l'égard d'une année 2018 (et celles qui vont suivre) compliquée, subordonnée à des promesses qui ne se concrétisent pas.
Je souhaite la réussite de mon Pays mais en raison de l'obscurantisme d'un nouveau Monde qui n'est en réalité pas sorti de l'ancien et de ses vieilles recettes (ce qui l'arrange bien), il se pourrait aussi que la commémoration toute récente de la défaite de Diên Biên Phu (imputée certes aux militaires mais, je le redis, sous la responsabilité d'un Gouvernement là aussi incompétent ou/et dépassé) par le fidèle - pour l’instant - "collaborateur" Philippe, ne tarde pas à symboliser une défaite toute aussi cuisante, le Diên Biên Phu des "Européennes" de l'an prochain... en en attendant d'autres.
jeannot88

L'auteur jeannot88 est l'auteur de ce message sur Les Voivres (Vosges) publié le dimanche 04 novembre 2018 à 11h51.

Voir ses publications Signaler

Les commentaires

Vous devez être connecté
Application Facebook

Grâce à l'application Facebook de Loomji, partagez les plus belles photos de votre commune avec vos amis sur Facebook. Voir l'application

Avec Loomji.fr, suivez le quotidien de votre commune

X Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et optimiser l'affichage du site sur votre terminal.