Les parcs d'attraction

Tour de France des plus grands parcs d'attraction La suite

88240
Les Voivres
Actualité / Message

(Itin)ERRANCE présidentielle

08 nov. 2018 Par jeannot88 Réagir
***EN PREPARATION***
Cela a commencé doucement, mezza voce, à Morhange où, pour justifier ce choix de première "ville étape" après Strasbourg, un conseiller de l’Élysée s’est senti obligé d’expliquer : « On ne commémore pas une défaite, on rend hommage à des morts oubliés » (vu sur tweeter).
La foule ayant été largement tenue à l'écart, le Président "itinérant" n’était donc pas encore tout à fait prêt à se « mettre à portée d’engueulade » pour expliquer les inquiétudes des Français, selon l’ex-ministre de l’Agriculture Travert.
En cet instant, peut-être Macron songeait-il, sur ce lieu de défaite française, bataille honteuse longtemps oubliée par la République, en écoutant son Chef d'Etat-Major des Armées (CEMA) : « Morhange résonne comme une exhortation à adopter une espérance de volonté, même lorsque l’élan initial n’emporte pas la décision et que le sacrifice paraît vain », à l’élan initial sérieusement compromis de son propre quinquennat.
On se disait évidemment que rendre hommage aux soldats tombés au cours de cette boucherie qu’a été la Grande Guerre partait d’une bonne intention mais - en même temps – on pressentait que cette « Itinérance mémorielle » (sous-titrée « La mémoire d'hier et les territoires d'aujourd'hui ») simultanément dédiée à la mémoire de la Grande Guerre et aux questions très contemporaines liées à la « transformation » du pays, n’allait pas tarder à "sentir le souffre".
Suivront Pont-à Mousson, Les Eparges, Verdun, Reims, Charleville-Mézières, etc.
Ce périple pour lequel Macron prétend être « heureux », mais dont on comprend bien que si ce n'est pas une Bérézina, il ressemble tout de même à une sorte de chemin de croix dont on ne sait pas bien ce qu'il en ressortira.
Ce n'est pas la Com' élyséenne, "bidouillée", expurgée des images des mécontents pour la plupart du temps écartés du trajet présidentiel, que nous serons plus éclairés.
Je trouve, pour ma part, que le désir probablement réel de rendre hommage à ceux de 14-18 mêlé à la détermination de se "refaire une santé" au niveau politique, brouillent désagréablement la démarche de cette « itinérance mémorielle ».
Les polémiques inévitablement engagées par les uns et les autres (notamment par le Président lui-même en raison de ses déclarations imprudentes et/ou de son entêtement à ne pas comprendre la colère qui monte) font tache sur ces lieux de mémoire parcourus qui ne souffraient d'aucun autre objectif en arrière-plan que celui de l'hommage de la Nation à ses enfants.
C'est pourquoi, je doute beaucoup du « bonheur » présidentiel. En réalité, après cette petite semaine de "service en campagne" (dans tous les sens de l'expression) je pense que Macron qui prétend tout assumer (?) et dont médias serviles, militants et sympathisants "godillots" vantent le courage (?), n'a qu'une hâte, celle de retrouver ses amis, politiciens, financiers, énarques, etc., pour lesquels il n'a nul besoin de simuler une certaine empathie.
Invectivé tout de même au cours de ce parcours, il se remontera le moral au cours de ce week-end - et avant le 17 novembre prochain annoncé mobilisateur - tellement dédié à la Paix que Trump, "the President of the United States of America" boosté par ses "midterms" (élections de mi-mandat) assez réussies, ne participera pas au forum qui lui est consacré...
jeannot88

L'auteur jeannot88 est l'auteur de ce message sur Les Voivres (Vosges) publié le jeudi 08 novembre 2018 à 17h16.

Voir ses publications Signaler

Les commentaires

Vous devez être connecté
Application Facebook

Grâce à l'application Facebook de Loomji, partagez les plus belles photos de votre commune avec vos amis sur Facebook. Voir l'application

Avec Loomji.fr, suivez le quotidien de votre commune

X Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et optimiser l'affichage du site sur votre terminal.