Les marchés de Noël

Tour de France des plus beaux marchés de Noël La suite

88240
Les Voivres
Actualité / Message

"Les Voivres, mon amour"

09 oct. 2018 Par jeannot88 3 réactions
(photo JN)
« A l'occasion de la fête patronale j'ai rencontré Jean Noël, un fervent de Les Voivres, un nostalgique de son village natal. Même si, je l'avoue, il est à donf dans ses devoirs de mémoire au point d'être parfois difficile à suivre, il aime Les Voivres et s'attache à prouver son attachement chaque fois qu'il le peut, […] » :
Au retour de mon voyage éclair aux Voivres sous le soleil, je découvre un article de Bernard (le toujours inégalable webmaster du bloglesvoivres88240) qui, s’appuyant sur notre rencontre, pourfend les immuables opposants et les "chacun pour soi" de tout poil, empêchant - selon lui - le village, d’aller de l’avant et prenant ainsi le risque de disparaitre à plus ou moins long terme.
Je me dis que si, exceptionnellement mais pourquoi pas durablement puisqu'il n'est pas interdit de rêver, je pouvais fédérer un moment tout ce joli petit monde autour de mon "Projet 2020", montrant que la « débâcle » n’est pas forcément acceptée par tous (ce qui était vrai en 1940 pour quelques valeureux soldats pourrait l’être encore aujourd’hui pour les divers vaillants animateurs et irréductibles Voivrais de la commune, ce serait assurément une petite victoire et qu’il ne serait peut-être pas nécessaire de saborder le bloglesvoivres88240… si toutefois il dure jusque-là.
Aujourd’hui, mal remis de deux soirs de coaching de René pour ses futurs concours de tarot et des 7 heures de conduite non-stop (ce n’est pas bien, j’en suis conscient) pour rallier La Flèche hier, je vais me contenter d’évoquer mon court mais toujours attendu et espéré périple, passant sous silence quelques excès et confirmant quasiment en tous points les propos de Bernard tant sur mes récriminations concernant les retraités, mon attachement viscéral à mon petit village natal de Les Voivres, mon souci du devoir de mémoire (même si je ne comprends pas bien « être parfois difficile à suivre ») et tout le bien - même si ma modestie doit en souffrir - qu'il veut bien dire sur moi :
> Jeudi 4 octobre : trajet La Flèche-Les Voivres pendant la visite de Macron à Colombey-les-Deux-Eglises, visionnée et commentée par mon "chef de bord" et confirmant - si besoin était – son mépris affiché pour les retraités.
> Vendredi 5 : "Tournée des cimetières" : Nancy, Morhange, Rambervillers, sous un ciel parfaitement bleu.
> Samedi 6 : "pèlerinage" au cimetière des Voivres, recueillement sur tous les emplacements connus, questionnement sur ma possible secondaire mais dernière résidence ; "grand oral" à la mairie à propos de mon "Projet 2020" devant le maire et ses 3 adjoints ; visite amicale chez nos amis Pelletier ; moment d’émotion chez "la Ginette" qui fera l'objet d'un prochain article et enfin la fameuse "Choucroute de la Saint-Rémi".
> Dimanche 7 : messe (même si ma foi a effectivement perdu de son apparente ardeur enfantine) et, belle surprise à la sortie, prise de contact autrement que par blog avec Evelyne, notre institutrice préférée ; recueillement au monument aux morts ; vin d’honneur à la mairie ; repas au "Moulin Cotant" (avec la joie d’y rencontrer, tout à fait par hasard, mon Grand Ancien, respecté et respectable, Pierre Broggini accompagné de son épouse) pour remercier nos hôtes et épargner à Claudine de nous concocter encore - après la débauche de la veille - un de ses repas dont elle a le secret.
> Lundi 8 : retour aux dures réalités.
(mis à jour le 10-10-2018)
jeannot88

L'auteur jeannot88 est l'auteur de ce message sur Les Voivres (Vosges) publié le mardi 09 octobre 2018 à 16h49.

Voir ses publications Signaler

Les commentaires (3)

Vous devez être connecté
11 oct. 2018 19h59

Oui, vous êtes la « belle surprise à la sortie » dont je parle dans mon message. Ce fut un réel plaisir. « Merci pour ce moment » ont dit d'autres avant moi. Je suis même un peu confus d'avoir attendu que vous vous manifestiez mais, dans ma tête, je n'étais pas préparé à vous rencontrer ce jour-là. Sinon,j'aurais au moins aussi bien préparé cet "oral" que celui que j'avais passé la veille à la mairie.
Bernard se fait, en effet, beaucoup de souci pour "amalgamer" tout le monde dans la vie du village.

11 oct. 2018 19h18
Evelyne, de Esprels (70)

Après des échanges de commentaires, nous étions l'un derrière l'autre dans les bancs de la petite église de votre cher village que j'affectionne également.
Je veux bien, autant que faire ce peut, participer à la "sur"vie de Les Voivres mais oui chacun doit se sentir concerné par les différentes manifestations organisées en son sein.

10 oct. 2018 02h54

Je crois que beaucoup n'apprécieront pas mon article mais la survie du village dépend de l''engagement de tous.

Application Facebook

Grâce à l'application Facebook de Loomji, partagez les plus belles photos de votre commune avec vos amis sur Facebook. Voir l'application

Avec Loomji.fr, suivez le quotidien de votre commune

X Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et optimiser l'affichage du site sur votre terminal.