Les parcs d'attraction

Tour de France des plus grands parcs d'attraction La suite

88240
Les Voivres
Actualité / Message

Macron-répression

04 janv. 2019 Par jeannot88 Réagir
(photo "empruntée" à lesvoivres88240/l'actualité en 2018)
J’avais cru comprendre que le préalable à toute discussion des "Gilets jaunes" pacifiques – on était alors le 17 novembre 2018 – consistait au retour de l’ISF et à l'amélioration conséquente du pouvoir d'achat.
La situation ayant tendance à évoluer puisque, depuis, c’est Macron, proposant un "grand débat national" (« ne devant servir ni à un grand déballage, ni à rejouer l’élection présidentielle »... tiens donc... ) probablement largement pipé, qui impose son cap à coups de matraque, flash-ball, canons à eau, lacrymogènes, grenades de désencerclement, en donnant carte blanche à son exécuteur des basses œuvres, son fidèle Castaner au passé quelque peu "vidocqien", l’incitant visiblement à pratiquer une utilisation brutale, parfois provocatrice et souvent bien éloignée du principe de proportionnalité, sorte d’artillerie lourde des Forces de l’Ordre – opportunément motivées par une augmentation de salaire aussi rapide que "confortable" - jamais vue depuis fort longtemps.
Après bien des signes précurseurs ainsi que de nombreux avertissements et alors qu’en novembre, il était possible d’écouter et d’entendre (l’inverse fonctionne aussi), d’apaiser cette colère, certes aussi inattendue qu'inhabituelle du peuple de France, qu’on sentait bien monter, ce sont, en effet et même si certains (notamment à l’antenne de quelques chaines serviles clairement à leur solde) prétendent le contraire, bien eux, Macron, Gouvernement et majorité LREM zélée confondus, dangereux pyromanes sourds, aveugles et lobotomisés, qui se sont ingéniés d’abord à minimiser et déconsidérer cette vague jaune du mécontentement, puis à la décrédibiliser en pourrissant la situation, pour finir par la criminaliser.
Bien joué ? Pas complétement car s’il faut, bien entendu que l’ordre républicain soit respecté, ils sont encore nombreux, les Français, à avoir parfaitement compris que l’ordre macronien n’était pas, lui, forcément respectable : mépris de classe, passages en force, velléités "dictatoriales", injustices flagrantes, déification d'un homme au pouvoir qui a "pris le melon", communication "orientée" calamiteuse voire injurieuse, abus de confiance des électeurs, tentative de "muselage" des médias, stigmatisation à outrance des mouvements sociaux, "désertions" piteuses de ministres et de conseillers, petits arrangements entre amis, présidence partiale et détérioration d’une stature d’homme d’état pourtant dessinée à l’ombre d’une pyramide… celle du Louvre seulement, il est vrai.
D’ailleurs est-il si respectable, je veux dire en mesure de nous faire la morale, ce Président au passé (à l’époque condamnable) de jouvenceau amoureux d’une "maitresse-femme" ou d’une "femme-maitresse", énarque, haut fonctionnaire puis banquier d’affaires (et puis, par la suite, soupçonné d’affaires au sens politico-médiatique : financement de sa campagne, déclaration de patrimoine intrigante, soutien immodéré à Benalla, par exemple), jamais élu sauf, un peu à la surprise générale, à la fonction de Président de la République… à la « pensée trop complexe » pour répondre aux médias, spoliateur à l’évidence, accessoirement menteur, snobant ostensiblement les corps intermédiaires et fragilisant les petits territoires ruraux ? La réponse est non.
Le tout, ajouté aux mots intentionnellement choisis (agitateurs, insurrection, renversement) du boutefeu Griveaux, laisse craindre le pire. La culpabilisation outrancière d’un mouvement populaire par des dirigeants hautains mais tellement incompétents, injustes et inéquitables, prétendant (sauf qu’on peut s’attendre au « ruissellement » de la seule – mauvaise - volonté gouvernementale) résoudre les problèmes sociaux et sociétaux en détournant à leur profit une idée géniale de l’AMRF, n’est certainement pas la meilleure voie pour ouvrir un dialogue apaisé.

Images (2)

Macron-répression
jeannot88

L'auteur jeannot88 est l'auteur de ce message sur Les Voivres (Vosges) publié le vendredi 04 janvier 2019 à 16h08.

Voir ses publications Signaler

Les commentaires

Vous devez être connecté
Application Facebook

Grâce à l'application Facebook de Loomji, partagez les plus belles photos de votre commune avec vos amis sur Facebook. Voir l'application

Avec Loomji.fr, suivez le quotidien de votre commune

X Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et optimiser l'affichage du site sur votre terminal.