Les marchés de Noël

Tour de France des plus beaux marchés de Noël La suite

88240
Les Voivres
Actualité / Message

Même pas honteux !

21 sept. 2018 Par jeannot88 Réagir
(modifié le 24-09-2018)
« Affaire Benalla tempête dans un verre d’eau » (Macron 26-07- 2018), « démission annoncée de Collomb tempête dans un verre d’eau » (Philippe 20-09-2018), décidément les « éléments de langage » se suivent et se ressemblent. Reconnaissons pourtant que le retour de Collomb dans sa bonne ville de Lyon, comparé au "bastonnant" mais néanmoins, je le cite, « bien élevé » Benalla ne fera pas autant déborder le verre !
Il parait par ailleurs que Macron s’exprimerait en octobre face aux Français. Pour expliquer quoi ? Sans doute mais peu probable, ce qu’il a tenté de taire et n’a pas su gérer : le feuilleton Benalla, cette affaire d’été ou d’Etat selon certains. Une tache indélébile pour la commission d’enquête de l’Assemblée nationale managée par une présidente ouvertement "aux ordres", muselée par le Pouvoir, qui ne produira même pas de procès-verbal des auditions ; un déroulement serein et mettant en valeur son travail (en attendant de voir le rapport) pour celle du Sénat malgré les "intimidations" de Jupiter lui-même et de ses seconds couteaux que sont l’exagérément alarmiste et farfelu - quant à une éventuelle destitution du Chef de l’Etat - Délégué général de la République en Marche et le grinçant Porte-parole du gouvernement mais déjà candidat putatif à la mairie de Paris, relayés "opportunément" par la Ministre de la Justice.
A moins, mais pas certain, qu’il ne se lance dans l’éventail d’événements (agrémentés de quelques anecdotes secondaires mais ô combien révélatrices quand le peuple des "roturiers" souffre) et de mesures qui ne passent pas : les 80km/h mal ressentis, la démission fracassante prévisible mais cependant mal gérée elle aussi de Hulot, celle de Flessel en délicatesse dit-on avec le fisc, celle souhaitable mais non actée de Nyssen ni coupable ni responsable, l’entretien au vitriol au « Parisien » de la députée LREM Dumas rejoignant l’UDI plutôt qu’« être sur le Titanic » et donnant là probablement la véritable image de la transparence et du modèle que l'on veut nous faire gober d'un « nouveau monde » (nominations relevant du seul fait du prince, absence de considération et d'écoute du gouvernement pour le travail des parlementaires, manque d’exemplarité et de bon sens, aucun débat, aucune discussion, aucun échange, verticalité du pouvoir, clanisme, caporalisation dangereuse, etc.), le rejet de responsabilité de Collomb dans l’affaire Benalla pointant un manque d’humilité général du pouvoir en place puis suivi de l’annonce de sa démission prochaine, le nouveau matraquage (en frisant un troisième avec une idée lumineuse du "comique troupier" Castaner s’agissant des successions) des retraités aux pensions non revalorisées cette année et à peine - bien loin de l’inflation en tout cas – pour (au moins) les deux prochaines années.
Voilà qu’on les aimerait de plus en plus à l’approche des élections, au point de faire l’aumône à, non plus 100 000 mais 300 000 d’entre-eux ! Voyez l’effort (à comparer avec le laminage abusif du pouvoir d’achat de millions d’autres… ) se félicitait un Premier Ministre - quelque peu gêné aux entournures - qui dit tout assumer mais en définitive, assumer quoi ?
Oui, même pas honteux ces dirigeants, certes bien moins rémunérés que dans le privé, mais multipliant (sans compter avantages et privilèges divers et variés, actuels et à venir, mais toujours exorbitants) par 12 leur salaire par rapport aux misérables 1 200 € de pension (le double tout de même diront certains de l'indemnité outrageusement insuffisante d'un maire d'une petite commune) qu’ils ont fixés, dans leur "grande bonté", comme ligne rouge aux retraités pour les qualifier de nantis.
Tout cela au milieu de lois ELAN controversée, PACTE « la pire des déresponsabilisations » selon certains économistes, de divers plans Santé, Pauvreté, aux effets toujours promis et reportés mais aux financements souvent obscurs ou éludés, sauf à augmenter taxes et autres prélèvements en nombre et en pourcentage tout en prenant grand soin de ne pas toucher à leur pré carré.
A mon humble avis, pour ces dirigeants à l’intelligence formatée dans les plus hautes écoles, ce n’est pas tant qu’ils ne connaissent pas et ne sont pas capables de comprendre les problèmes des Français mais la quasi certitude qu’ils se complaisent à exercer un pouvoir (« Pour les postes de pouvoir, le vieux monde est toujours présent »-Fabienne Keller), à leur profit personnel et à celui de leurs amis les riches, qui visiblement les rend fous au point de leur faire perdre de vue (sauf à l’aune des élections) qu’ils devront bientôt rendre des comptes à « ceux qui ne sont rien » dès l’an prochain. « C’est purement électoraliste. Mais les gens ne sont pas dupes », « Le gouvernement essaie de désamorcer, d’acheter la paix »[*] (Sophie Taille-Polian, sénatrice). Des comptes qui, malheureusement risquent de ne pas être très bons, voire seulement corrects.
Fasse que nos retraités, Gaulois parmi les Gaulois, maltraités, relégués (sauf bien sûr à les ponctionner) au rang d’inutiles, d’improductifs, soumis à une injuste double peine anormalement entérinée par les plus hautes instances de la Nation qui devraient s’interroger enfin sur l’(in)égalité des citoyens, mais, faute de pouvoir – ou vouloir - s’exprimer autrement que par le vote, ne cèdent pas à la "câlinothérapie" hypocrite gouvernementale et trouvent un juste chemin pour exprimer leur révolte face à la politique punitive d’une caste aussi arrogante que peu exemplaire.
► [*] : Bien que cela n'ait pas grand chose à voir avec le sujet de ce message mais puisqu'il est question de paix, je vais m'autoriser à rappeler, en cette "Journée internationale de la Paix", que parmi les nombreux civils et/ou militaires qui ont donné leur vie, non pas pour l'acheter mais tenter de la rétablir ou d'essayer de la maintenir coûte que coûte, il en est 7, appelés "Casques blancs" (à ne pas confondre avec ceux qui interviennent actuellement en Syrie) mais aussi "Soldats de la Paix" qui ont perdu leur vie à son service sur le sol du Liban.
jeannot88

L'auteur jeannot88 est l'auteur de ce message sur Les Voivres (Vosges) publié le vendredi 21 septembre 2018 à 13h39.

Voir ses publications Signaler

Les commentaires

Vous devez être connecté
Application Facebook

Grâce à l'application Facebook de Loomji, partagez les plus belles photos de votre commune avec vos amis sur Facebook. Voir l'application

Avec Loomji.fr, suivez le quotidien de votre commune

X Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et optimiser l'affichage du site sur votre terminal.