Les parcs d'attraction

Tour de France des plus grands parcs d'attraction La suite

88240
Les Voivres
Actualité / Message

« Le blues des maires »

16 sept. 2019 Par jeannot88 Réagir
(capture d'image FR 3)
Il est des matins plus enchanteurs que d’autres. Comme, par exemple, quand le ciel est bleu, que - l’âge "aidant" - les raideurs de l'aube ne se sont pas trop déplacées, que le temps est agréable même si le réchauffement climatique nous prédit les pires désastres, mais aussi que la joyeuse perspective d’un repas vespéral entre amis est cochée sur l’agenda d’aujourd’hui ou encore qu’un moment de cet après-midi sera consacré à la préparation du "raid" traditionnel programmé pour bientôt dans les Vosges, en passant par l’Auvergne et le Morvan.
S’ajoute à cela ma curiosité piquée au vif, en début de matinée, par une interview de Michel Fournier et deux de ses collègues dans une émission de France 3 TV (comme quoi à propos de télé, il ne faut jamais dire jamais) Dimanche en Politique-Lorraine, titrée précisément « Le blues des maires ».
J’en attendais un scoop dans le genre : « je repars pour un tour » mais que nenni ! Était-ce entendu avec l’animatrice ? Pas sûr. Toujours est-il qu’il fut le seul à ne pas être interrogé sur son intention de candidater - ou non - pour un nouveau mandat de maire.
Petite déception donc mais compensée par ce que j’ai déjà maintes fois souligné (outre de nombreuses autres qualités mais aussi sans doute quelques défauts, comme chez tout être humain) dans le caractère de cet homme : une bonne dose l’humour.
Pour celles et ceux qui ont pris la peine de visionner la vidéo, le premier trait d’humour mais, pour le coup, pas certain qu’il soit volontaire, est que pour traiter les problèmes d’eau, on en arriverait à, je cite : « créer des usines à gaz » … confirmant ainsi, s’il en était besoin, que quand il y a de l’eau dans le gaz ça ne va pas très bien.
Le second consiste à comparer le chemin des mairies à une sorte de Chemin de Compostelle que feraient les chers administrés devenus pèlerins pour aller prier les reliques de leurs maires maintenant - un Grand Débat ayant fait son œuvre - particulièrement vénérés ! Grosse émotion quand je me suis tourné vers Wikipédia pour bien m’assurer de la définition de « reliques » et confirmer ainsi qu’il faut être mort pour en laisser. Pas de précipitation Monsieur le Maire !
Gros questionnement aussi en lisant, s’agissant des « Reliques de personnages saints de la Bible hébraïque et du Nouveau testament », qu’on y trouvait tout aussi bien le "Turban de Joseph", la "Main de Saint Jean-Baptiste", que "l’Épée de David" ou encore la "Verge de Moïse"… de quoi franchement se demander, pour ce qui concerne les maires, ce quoi pourrait-on bien déposer dans les précieux reliquaires !
Pour les maires, je n'ai pas la réponse mais pas d’ambigüité ! N’en déplaise à quelques esprits gaulois : pour Moïse, il s’agit bien du bâton dont il se servait ordinairement en conduisant ses troupeaux.
(mis à jour le 17-09-2019)
jeannot88

L'auteur jeannot88 est l'auteur de ce message sur Les Voivres (Vosges) publié le lundi 16 septembre 2019 à 15h08.

Voir ses publications Signaler

Les commentaires

Vous devez être connecté
Application Facebook

Grâce à l'application Facebook de Loomji, partagez les plus belles photos de votre commune avec vos amis sur Facebook. Voir l'application

Avec Loomji.fr, suivez le quotidien de votre commune

X Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et optimiser l'affichage du site sur votre terminal.