Les parcs d'attraction

Tour de France des plus grands parcs d'attraction La suite

88240
Les Voivres
Actualité / Message

Cela va mieux en l’écrivant

10 sept. 2020 Par jeannot88 2 réactions
(photo J N)
Imaginez ma surprise !
Non invité (ou à tout le moins tenu informé) en novembre 2014 pour la célébration de la réhabilitation - pourtant sollicitée par mes soins auprès de la Municipalité de Les Voivres - de la tombe d’André Marchand "tué à l’ennemi" le 5 juillet 1917, pas plus que pour l’inauguration - pour le moins "inopinée" - en comité restreint de la stèle dédiée aux artilleurs du 11ème R.A.C.L.H. tombés dans le village le 18 juins 1940, voilà que je viens de recevoir, le 7 septembre dernier ce message du Secrétariat de Mairie :
[…] En raison des contraintes sanitaires actuelles, et n'ayant pas toutes les autorisations requises pour organiser la manifestation prévue le 4 octobre prochain telle qu'elle était envisagée, nous sommes malheureusement dans l'obligation de la reporter, probablement en octobre de l'année prochaine.
Pour votre information, nous avons averti Monsieur le chef de bataillon J.F Crenn de cette décision.
Nous reprendrons contact avec vous le moment venu et d'ici là nous vous remercions pour votre compréhension. […]
Hormis le fait que, Covid-19 "aidant" notamment, certains d’entre-nous seront peut-être morts « en octobre de l'année prochaine », il pourrait appeler réflexion, au regard de toutes les nombreuses manifestations accordées (quelques fois généreusement... relations aidant) partout en France, au sujet des « autorisations requises » (demandées ou non), de la sincérité de son probable report (?) et de l’information au minimum ds TOUS les intervenants concernés, pour ne pas parler de celle des invités.
Sensible pourtant au fait, pour la première fois, de ne pas avoir été oublié, je veux cependant préciser un certain nombre de points :
► Si je n’ai pas eu une véritable occasion de remercier publiquement la Municipalité pour son aide apportée, je veux néanmoins rappeler l’avoir fait à plusieurs reprises (pour les 2 événements) verbalement à Monsieur le Maire et par écrit dans ce blog ou encore dans les commentaires que j’ai pu apporter dans "l’animation" de celui de Les Voivres,
► Pour la finalisation (ou non) plus solennelle de la manifestation qui, justement, me permettrait de remercier officiellement les acteurs de l'ensemble de la cérémonie, je reste arc-bouté sur mon message envoyé à tous les intervenants majeurs (13 au total) le 11 mai 2020 :
[ Mesdames, Messieurs,
« A l'étude depuis 2017 et sur le point de se concrétiser avec bonheur le 21 juin 2020, l'hommage à un sous-officier et six soldats du 11ème R.A.C.L.H. qui ont versé leur sang, il y a 80 ans, sur le sol de mon village natal, est mis à mal par la pandémie du Coronavirus.
En raison de la complexité et des incertitudes liées aux mesures du déconfinement, je ne suis évidemment plus, la mort dans l'âme, en position de coordonner l’aboutissement de ce projet.
Ce matin, au cours d'un entretien téléphonique avec Monsieur Michel FOURNIER, maire de Les Voivres, les décisions suivantes ont été prises :
> la cérémonie prévue le dimanche 21 juin 2020 est bien annulée,
> selon des modalités qui restent à définir par les nouveaux élus, son report au dimanche 4 octobre 2020 reste envisageable,
> à compter de ce jour, lundi 11 mai 2020, seuls Monsieur le Maire et son Conseil municipal sont habilités à traiter toute question relative à ce projet (organisation de la manifestation, relations avec les autorités, invitations, Com', etc.) qu'ils songent d'ailleurs à améliorer, ce dont je ne peux que les féliciter.
Je remercie très sincèrement toutes les personnes de bonne volonté qui ont eu la gentillesse de bien vouloir s’intéresser à mon initiative que je ne peux, malheureusement, conduire à son terme mais dont j'espère, malgré tout, la concrétisation dans un futur proche et serein. »
Face à l'adversité mais très respectueusement.
Jean NOËL ]
► Enfin, si je me réfère à mon commentaire (qui a sans doute provoqué le message de la Mairie) du 15 août dernier :
[ Confiant dans la parole de M. le Maire : « une cérémonie plus solennelle aura lieu le 4 octobre si la situation sanitaire le permet » mais à un mois et demi seulement de cette possibilité ouverte publiquement le 18 juin dernier par Michel Fournier lui-même, je viens donc d'examiner scrupuleusement la liste des événements programmée jusqu'au 9 décembre 2020. En vain, un vide sidéral (sidérant convient aussi), point de 4 octobre.
> Omission ? Peu probable.
> Situation sanitaire incertaine mais néanmoins suffisante pour autoriser toutes les autres manifestations ? Cela interpelle.
> La cérémonie "intime" de l'inauguration de la Plaque commémorative, à laquelle j'ai dû m'inviter, aurait-elle constitué un « enterrement de 1ère classe » de la manifestation initialement prévue ? C'est l'hypothèse, à moins d'un démenti, que je retiens pour le moment. ]
j’ai le sombre pressentiment que nous sommes plutôt dans le dernier cas envisagé (« enterrement de 1ère classe »). Advienne que pourra… l’essentiel étant bien que la plaque commémorative soit en place.
Quoiqu‘il en soit, je serai pour quelques jours aux Voivres, à moins que notre cher (dans tous les sens du terme) Gouvernement nous invente encore - surtout pour se dédouaner après sa lamentable et condamnable conduite de février-mars derniers - de nouvelles mesures privatives pour ne pas écrire liberticides, aux alentours de la Saint-Rémi, ce qui me permettra, à défaut de choucroute et probablement de messe et cérémonie au monument aux morts, de revoir quelques amis et connaissances avec beaucoup de plaisir.
jeannot88

L'auteur jeannot88 est l'auteur de ce message sur Les Voivres (Vosges) publié le jeudi 10 septembre 2020 à 07h56.

Voir ses publications Signaler

Les commentaires (2)

Vous devez être connecté
14 sept. 2020 08h18

Vous aurez noté que dans mon commentaire PUBLICATIONS SITLOR du 13-09 j'estime faire preuve d'une grande compréhension « en raison des contraintes sanitaires actuelles » au regard des arguments de la Mairie.
J'ai cependant appris, dans une vie antérieure, qu' « impossible n'est pas français » et que dans toute action la volonté doit prédominer. « Quand on veut, on peut ».
Je relève donc qu'à force de manifestations "en veux-tu, en voilà", DE TOUTES SORTES, qui me hérissent particulièrement, il est possible - en faisant preuve d'imagination et en respectant précisément les contraintes sanitaires - de continuer à vivre.
Puisque vous me parlez de messe, les aumôniers n'ont pas toujours eu besoin d'église pour célébrer une messe en plein air et "en opérations". Cela reste un exemple extrême peut-être mais « aux grands maux, les grands remèdes ».
Bref, alea jacta est...

13 sept. 2020 14h08

En fin de compte il n'y a que deux églises dans le secteur qui peuvent célébrer l'Eucharistie du dimanche, Bains les Bains et Xertigny. Il n'aurait donc pas été possible de faire la messe à Les Voivres. Je ne sais pas si la mairie était au courant lors du 18 juin.

Application Facebook

Grâce à l'application Facebook de Loomji, partagez les plus belles photos de votre commune avec vos amis sur Facebook. Voir l'application

Avec Loomji.fr, suivez le quotidien de votre commune

X Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et optimiser l'affichage du site sur votre terminal.