Les stations de ski

Tour de France des plus belles stations de ski La suite

88240
Les Voivres
Actualité / Message

Affligeant « spectacle » de quelques élites

21 févr. 2021 Par jeannot88 Réagir
Renouer avec les spectacles, cela me réjouis car je me demandais, personnellement, à quoi pouvait bien servir, depuis 8 mois, cette ministre à la fois "grosse tête" et "grande gueule" reconvertie dans les médias, revenue en grâce en politique après sa déconvenue de 2009 (coût de la grippe H1 N1 pointée par la Cour des comptes) en dépit de sa promesse : « J'ai pris cette décision bien avant 2012, j'en avais fixé l'échéance, avait-elle dit. Et je respecte en général mes engagements. », confirmant ainsi, tout autant ressuscitée que revancharde avec la pandémie de Covid-19 et le flop des masques, faisant d’une pierre deux coups, à savoir qu’ « il ne faut jamais dire jamais » (Napoléon III -1867- c/t l’unité italienne) mais aussi que « L'avenir, c'est la trahison des promesses... le dernier des députés et le meilleur des amis vous le confirmeront ! » ("Monsieur Malaussène"-1995- de Daniel Pennac).
Ce serait donc (presque) bon pour la Culture mais, à regarder de près ce dessin de Chaunu, je me dis surtout que nous risquons d’être largement entubés comme, par exemple mais la liste n'est pas exhaustive, par quelques élites en effet (ou qui se prennent pour telles) :
- l’"écharpé rouge" « Monsieur je sais tout » Christophe Barbier (oubliant qu’à 54 ans il sera bientôt vieux) et François de Closets (à plus de 87 ans, quitte à confiner les "vieux", ne ferait-il pas mieux de se confiner lui-même plutôt que de développer dans les médias son venin de donneur de leçon, propre à creuser un peu plus le fossé entre jeunes et… moins jeunes ?), ardents pourfendeurs – car eux-seuls détenteurs de la vérité vraie - des "vieux"... sans aucun doute bons pour l’euthanasie.
Bon, gageons que ceux de la tranche 65-74 ans pourraient, à l'insu de leur plein gré comme dit l'autre, les consolider dans leurs propos mortifères et quelque part inadmissibles pour peu que le "Monsieur vaccin du Gouvernement" (mais pas logisticien) n’ait pas vraiment, pour le moment, de solution pour ces « oubliés de la vaccination ».
- tout ce qui se profile cette année et celles à suivre avec une évolution incertaine de la pandémie et ses crises collatérales, une dette abyssale qu’il faudra bien rembourser, des Départementales et Régionales aux unions de circonstance improbables dont on perçoit déjà très nettement les magouilles-carambouilles en préparation, une Présidentielle clivante pour laquelle, même si c’est un « métier difficile » (celui de Président) selon Macron (il aurait pu ajouter relativement bien payé si l’on cumule tous ses avantages réglés rubis sur l'ongle par ses "chers compatriotes"), une bonne quinzaine de prétendants est prête à promettre bientôt ce qu’ils ne pourront pas tenir.
- et peut-être d’autres frasques aventureuses de personnalités telles que la très maladroite Ministre de l’Enseignement supérieur « peu présente pour gérer le dossier de la précarité étudiante. » mais qui aurait « enfin réglé son problème de notoriété » de la plus mauvaise des façons (en donnant - sans doute à juste titre - un coup de pied dans la fourmilière) en voulant y impliquer le CNRS qui a aussitôt « rappelé que le terme d'"islamo-gauchisme ne correspondait à aucune réalité scientifique". » ; ou encore cette autre ancienne journaliste bombardée Défenseur des Droits qui, avec ses “zones sans contrôle d’identité”, « a franchi les limites de l'imbécilité » selon, dit-on, celui qui l’a nommée en juillet dernier.
Certes, toutes deux ont, depuis, tenté de se raccrocher aux branches, concédant que ce n’était pas la priorité du moment pour l’une ou plaidant, oubliant que « ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement » (Boileau), avoir été mal comprise pour l’autre.
Pour revenir aux propos du polémiste de Closets
https://youtu.be/T-0SBtQUEIw
que j'invite - il n'a déjà que trop tardé - à préparer (il est bien placé puisque membre du Comité d’honneur de l'ADMD) sa fin de vie, on marche sur la tête et on croit cauchemarder. En citant ses propos tenus dans l’émission "Le Point des idées" diffusée sur LCI), le "boomer" que je suis, d’une « génération indigne », « prédatrice », qui « n'a pas rempli ses devoirs », se demande s'il a réfléchi à savoir qui sont les plus « coupables », des personnes âgées respectant - globalement et humblement - les consignes gouvernementales ou des jeunes qui pensent - et le font savoir - beaucoup plus à s'éclater... ce que je peux aussi comprendre.
S'il n'a pas la réponse mais en s'aventurant dans cette affaire propre à diviser un peu plus la Nation, il a assurément perdu une bonne dose de dignité et un « respect » que, pour le coup, il ne mérite pas.
A votre "coup de gueule" : « Je dis : 'Non, on arrête » (sur RMC entre autres), commencez donc M. de Closets par "la fermer" et cesser de générer une haine intergénérationnelle qui n'a vraiment pas lieu d'être dans une France déjà suffisamment abimée.
(mis à jour le 24-02-2021)
jeannot88

L'auteur jeannot88 est l'auteur de ce message sur Les Voivres (Vosges) publié le dimanche 21 février 2021 à 18h35.

Voir ses publications Signaler

Les commentaires

Vous devez être connecté
Application Facebook

Grâce à l'application Facebook de Loomji, partagez les plus belles photos de votre commune avec vos amis sur Facebook. Voir l'application

Avec Loomji.fr, suivez le quotidien de votre commune

X Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et optimiser l'affichage du site sur votre terminal.