Les marchés de Noël

Tour de France des plus beaux marchés de Noël La suite

88240
Les Voivres
Actualité / Message

Qui ment à qui, qui manipule qui ?

16 nov. 2018 Par jeannot88 Réagir
« Respect et considération », résumait le Chef de l'État, adossé à la puissance du " Charles de Gaulle" et de ses avions embarqués en fond de tableau … sauf que, être sur le "Charles de Gaulle", ne signifie pas – et de loin - avoir la carrure et le charisme de son illustre prédécesseur (du moins le de Gaulle de la Seconde Guerre mondiale).
« Ceux qui pensent ne pas être entendus ont le droit de le dire, et ils le feront samedi (…) Ensuite je dis méfiance : beaucoup de gens et de partis veulent récupérer ce mouvement », a dénoncé le chef de l’État. « Quand vous avez ensemble des gens qui veulent plus d’emplois publics et des gens qui veulent moins d’impôts, je dis juste aux Français, on est en train de vous mentir et vous manipuler », a ajouté Emmanuel Macron, appelant à sortir « d’une forme de poujadisme contemporain ». (La Croix)
Nous n’avons d’abord pas besoin de M. Macron pour nous mettre en garde contre des risques éventuels de récupération. Nous sommes de grands garçons et de grandes filles, majeurs et vaccinés, bref des citoyens. N’essaie-t-il pas lui-même, tardivement et en catastrophe, de récupérer les erreurs de sa politique punitive (pour beaucoup d’entre-nous et souvent les mêmes) et ce qu’il n’a pas su appréhender (malgré les avertissements) tout au long de ses 18 mois de "règne".
Qui ment à qui, qui manipule qui ? Vous M. Macron pour vous préserver de cette manifestation que vous et votre gouvernement – comptant sur son pourrissement naturel – avez tant tardé à anticiper ? La baisse actuelle du prix des carburants - avant une nouvelle hausse – n’est pas due à vous comme vous avez tenté de le faire croire mais aux pays producteurs de pétrole depuis octobre. Où vont les taxes qui nous écrasent ? Que faites-vous en réalité du « pognon de dingue » que vous nous rackettez ? « Arrêtez (je vous cite) d’emmerder les Français » et mettez votre intelligence à trouver des solutions autrement créatives.
Vous et votre cour, vos sbires, membres du Gouvernement, conseillers, majorité parlementaire, partisans, sympathisants, ne comprenez rien à rien. En effet, les "Gilets jaunes" ne se mobilisent pas tant contre la hausse des carburants ni même contre la fiscalité verte (que nous comprenons parfaitement) que contre la politique générale ultralibérale mais impuissante (sauf pour les riches, très et hyper riches), mal expliquée, carrément dévoyée et brutale de dirigeants abominablement cassants et anormalement injustes parce qu’imbus de leur pouvoir.
Allez donc nous faire admettre (certes, ce n’est pas d’aujourd’hui et du fait de ce gouvernement) qu’il faut continuer à payer une taxe (TVA) sur une taxe (TICPE). N’y a-t-il personne de véritablement compétent pour arrêter cette "connerie" ?... et de rattraper urgemment cette nouvelle "connerie" : Matignon a décidé (de Rugy, l'alibi écologique du Gouvernement, s'étant sans doute couché) de mettre fin à un crédit d'impôt vert (destiné au remplacement des fenêtres, c’est-à-dire l'acte de rénovation des bâtiments le plus efficace pour l'isolation des bâtiments et les économies d'énergie mais aussi pour mettre fin aux passoires thermiques).
Et, dans un autre domaine, de revenir rapidement sur cette autre "connerie" : celle de renier votre promesse de vous rendre chaque année au Congrès des maires de France. Craignez-vous une bronca qui pourrait nuire à votre image BCBG, au point d'y envoyer le "boxeur" de Matignon ?
« Vigilance » selon le titre d’un article d’un blog ami, oui vigilance, justement derrière la bienveillance apparente de Macron qui « entend la colère » mais ne « changera pas de cap ».
Il y a lieu, tout en ne se laissant pas intimider, d’aborder cette journée avec une certaine prudence car jamais autant d'informations, de menaces, de mises en garde sur les risques encourus lors de cette manifestation, n’ont été autant distillés par les médias et autres réseaux sociaux. Au point de se demander si certains d’entre-eux ne seraient pas à la solde des "briseurs" gouvernementaux de la manifestation envisagée.
Égrenant à qui mieux mieux ces risques en guise de tentatives d’intimidation à l’égard de manifestants paisibles (sanctions diverses, amendes, contraventions, peines d’emprisonnement, suspension du permis de conduire, mise en fourrière de véhicule) et comparant à l’envi les prix des carburants de certains de nos voisins, on ne les retient plus et il ne sera évidemment pas possible de prétendre n’avoir pas été informés.
A cet instant de vérité, je voudrais poser une seule question : à part attendre, presque 4 ans encore, de se voir DEGAGES suite à de prochaines élections, quels sont les risques encourus par des dirigeants qui, tout en nous vidant éhontément le porte-monnaie, nous auraient conduits contre le mur ?
jeannot88

L'auteur jeannot88 est l'auteur de ce message sur Les Voivres (Vosges) publié le vendredi 16 novembre 2018 à 18h04.

Voir ses publications Signaler

Les commentaires

Vous devez être connecté
Application Facebook

Grâce à l'application Facebook de Loomji, partagez les plus belles photos de votre commune avec vos amis sur Facebook. Voir l'application

Avec Loomji.fr, suivez le quotidien de votre commune

X Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et optimiser l'affichage du site sur votre terminal.