Les stations de ski

Tour de France des plus belles stations de ski La suite

Dossier

L'histoire du métro en France

16 nov. 2014 La rédaction Réagir
Dès la seconde moitié du XIXe siècle, la circulation dans Paris devient difficile. La construction de la première ligne de métro débute alors en 1898. Plus d'un siècle après, le réseau métropolitain parisien est l'un des plus célèbres du monde. Aujourd’hui, le métro parisien comporte 16 lignes pour 214km de voies (dont près de 200km de lignes souterraines). Il se classe en 7e position pour la longueur de ses lignes derrière Londres (421 km), New York, Séoul, Tokyo, Moscou, Madrid, et en première position si on prend en compte les lignes de RER. Avec 297 stations desservies, il est en 3e position pour le nombre de stations, derrière New York (468 stations) et Séoul. Le métro parisien transporte aujourd’hui environ 3,9 millions de voyageurs par jour, soit environ 1,5 milliard de passagers par an, et se place en 4e position en terme de fréquentation derrière Tokyo (3,2 milliards), Moscou et Séoul.
Après plus d’un siècle d’existence, le métro occupe aujourd’hui une place très importante dans la vie parisienne et est devenu l’un des symboles de la capitale. Le cinéma et les artistes lui rendent souvent hommage, comme Le fabuleux destin d'Amélie Poulain tourné en partie dans la station Abbesses, ou Le poinçonneur des Lilas de Serge Gainsbourg. Retour sur la genèse du métropolitain, à la fin du XIXe siècle.

L’histoire du métro parisien

Metro à vapeur de LondresMétro à vapeur de Londres
C'est à Londres que le premier métro - le « London Metropolitan » - voit le jour en 1863. Reliant Paddington à Farrington street sur plus de 6 km, il fonctionne à la vapeur. Victimes des nombreux soucis d'aération, 30 000 passagers l’emprunte malgré tout le jour de son inauguration. En France, après un demi-siècle de conflit entre l'Etat et la capitale, c’est par une loi du 30 mars 1898 qu’est déclaré d’utilité publique l’établissement dans Paris d’un chemin de fer métropolitain à traction électrique, d’une longueur de 65 kilomètres. Sa largeur empêche toute intrusion des trains nationaux. Près de 2000 ouvriers se relaient jour et nuit afin de finir la première ligne reliant la Porte Maillot et la Porte de Vincennes, dont la construction dure 17 mois et se termine le 19 juillet 1900.
Fulgence BienvenueFulgence Bienvenüe,
père du métro parisien
Sous l’impulsion d'Edmond Huet (directeur des travaux de la ville de Paris) et de Fulgence Bienvenüe (ingénieur en chef chargé des approvisionnements en eau de la ville de Paris), le réseau métropolitain de Paris est construit en un temps record entre 1898 et 1914.
Seule ombre au tableau, l’incendie du 10 août 1903 qui se déclare sur une rame qui ne transportait pourtant aucun passager. La rame suivante est arrêtée pour procéder à l’évacuation des passagers, qui protestent et demandent un remboursement. Entre-temps le feu s’est propagé, créant un court-circuit. Ceux qui sont restés sur les quais paniquent et courent dans la mauvaise direction. Cet événement tragique fit 84 morts et demeure le seul accident grave sur le réseau parisien.

Expansion du métro

Après la guerre de 1914-1918, le métro poursuit son évolution à Paris. Des prolongements sont effectués et un système d'exploitation plus moderne est mis en place. En 1930, le CMP devient le seul exploitant du réseau métropolitain parisien qui s'étendra à la banlieue à partir de 1934. A partir de 1939, le métro entre dans une longue période d'immobilisme de près de vingt ans. Il faudra attendre 1971 pour une reprise des activités qui aboutira à la configuration actuelle du métro. Aujourd’hui, le réseau du métro parisien est géré par la RATP (Régie Autonome des Transports Parisiens).
Metro Lyon station Gorge de LoupLigne D automatique du métro de Lyon, station Gorge de Loup
Le succès du métro parisien se propage au reste de la France à la fin du XXe siècle, avec l’ouverture de stations dans les villes suivantes:
1974: Métro de Lyon
1977: Métro de Marseille
1983: Métro de Lille
1993: Métro de Toulouse
2002: Métro de Rennes
Retrouvez l'évolution du métro de Paris de 1900 à 1952 via le lien ci-dessous:
http://www.amtuir.org/04_htu_metro_paris/cmp_plans/cmp_index_plans.htm

Le saviez-vous ?

Certaines stations du métro parisien présentent une décoration particulièrement soignée et originale:
Louvre-Rivoli (ligne 1)
Cette station contient des copies d'oeuvres du musée du Louvre qu’elle dessert.
Cluny - La Sorbonne (ligne 10)
La station affiche sur ses voûtes la signature de célébrités du Quartier Latin
Concorde (ligne 12)
La station est tapissée de carreaux contenant chacun une lettre reconstituant le texte des Droits de l’Homme.
La ligne 14 du métro parisien et la ligne D (nommée MAGGALY) du métro lyonnais, inaugurées dans les années 1990, sont entièrement automatisées. La ligne D à Lyon fut la première ligne automatique à grand gabarit du monde.
Les Esitériophiles (collectionneurs des titres de transport) devraient se jeter sur "Petite Histoire du Ticket de Métro", un livre de Grégoire Thonnat - lui-même grand collectionneur - qui fourmille d'anecdotes concernant l'histoire du métro depuis le début du XXe siècle.
Du 07 juin 2011 au 01 janvier 2012, le Musée des arts et métiers, à Paris, propose une exposition sur le métro parisien.

Les commentaires

Vous devez être connecté
Application Facebook

Grâce à l'application Facebook de Loomji, partagez les plus belles photos de votre commune avec vos amis sur Facebook. Voir l'application

Avec Loomji.fr, suivez le quotidien de votre commune

X Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et optimiser l'affichage du site sur votre terminal.