Les marchés de Noël

Tour de France des plus beaux marchés de Noël La suite

88240
Les Voivres
Actualité / Message

13 Novembre 2015

16 nov. 2015 Par jeannot88 Réagir
A Les Voivres comme à La Flèche et dans tout le Pays, va-t-on, dorénavant, se souvenir plus de ce 13 novembre 2015 que du 11 Novembre 1918 ?
Pas sûr, mais il est certain que chaque année, au moment de rendre hommage aux morts civils et militaires de toutes les guerres, il nous faudra aussi y ajouter les 129 victimes (pour l'instant) de ce vendredi noir, tombées sous les balles de Kalachnikov et au son des déflagrations assourdissantes des ceintures d'explosif des tueurs implacables de l’État islamique.
Je rédige ce message au moment où le Congrès est réuni à Versailles pour la deuxième fois (première fois = crise de 2009 ; notons au passage que, récupérant pourtant cette prérogative aujourd'hui, le Président Hollande, alors député, y était particulièrement opposé).
La France est donc en guerre, que certains veulent totale. De Président normal, il devient un Président martial et tout semble possible (on verra comment et pendant combien de temps). Tout en demandant une révision de la constitution, il fait appel à l'unité nationale dans le cadre des valeurs d"une République (forte) et d'une France (unie, donc) pour défendre notre "art de vivre" et nos valeurs.
Il dénonce avec force ce groupe Daech assassin de notre jeunesse, disposant quasiment d'un territoire, de ressources financières conséquentes grâce - notamment - au pétrole et d'une organisation militaire suffisamment solide pour être en mesure d’intervenir dans plusieurs pays du monde. Ce groupe, lâchement criminel, nous devons tout mettre en œuvre pour l’anéantir.
Nous ne sommes pas dans guerre de civilisation mais dans une guerre contre le djihadisme et, pour ce faire, il demande l’état d'urgence pour 3 mois.
Outre diverses mesures de durcissements législatifs qu'il demande aux parlementaires d'étudier rapidement, l'augmentation de postes (Armée, Police, Justice, Douanes) et donc de dépenses d'un budget carrément en fort déséquilibre qu'il affirme assumer, une sorte aussi de Yalta contre le terrorisme, il préfère que le pacte de sécurité l'emporte sur le pacte de stabilité.
Après une Marseillaise émouvante, je me dis pourtant que cette apparente unité nationale de l'espace d'un Congrès dont certains, à l'approche des élections régionales, exploitent déjà les failles, ne va probablement pas durer.
La Presse de dimanche n'a pas caché la distorsion de certaines réactions entre ceux qui
- serrent les coudes
- soutiennent modérément
- accusent l'éxécutif
- excusent carrément les tueurs (position précisée depuis)
ETIONS NOUS AVERTIS ?
Oui. Le général Desportes, pas très en odeur de sainteté du côté de la Défense pour l'avoir un peu trop agacée, avait évoqué la menace terroriste.
http://lavoiedelepee.blogspot.fr/2015/11/la-derniere-bataille-de-la-france-un.html
Suite aux attentats, au cours d'un entretien tournant autour d'une douzaine de questions, il a répondu :
- cette horreur était prévisible,
- cette attaque est d'une toute autre nature que les précédentes,
- on aurait peut-être pu repérer des indices et, à défaut de coupables, il y a une faille quelque part,
- nous sommes en guerre et, depuis la crise en Ukraine, les mesures qui s'imposaient auraient dû être prises,
- les moyens sont insuffisants mais la liberté n'est pas gratuite,
- il est temps que la France se réveille et il est dommageable d'attendre d'être dans une telle situation pour réagir,
- une solution dont la stratégie va demander des sacrifices aux Français et des efforts considérables en terme de défense et de sécurité,
- c'est bien Daech qui est notre ennemi et on ne peut pas rester sur le problème Bachar el Assad,
- nécessité de contrôler l'émigration, notamment les Français ayant combattu dans les rangs de Daech,
- l'armée n'a pas les moyens de faire face à l'état d'urgence,
- une dégradation des moyens depuis 25 ans,
- des gouvernants à la hauteur de leur mission et qu'ils prennent des mesures qui correspondent à leur discours
POURQUOI S’ÉTONNER,AUJOURD'HUI, QUE DES TERRORISTES S'INFILTRENT PARMI LES RÉFUGIÉS OU LES MIGRANTS ?
Il ne fallait vraiment pas être un grand prophète ni super expert pour imaginer quelques suppôts de Daech - voire beaucoup, car il y a énormément d'hommes jeunes - venir se glisser parmi les véritables et malheureux réfugiés (d'ailleurs, c’est, à priori, confirmé par l'enquête). C'est pourtant ce que les médias niaient (c'était un fantasme selon eux) il n'y a encore pas si longtemps... et ce que certains « milieux autorisés » persistent à vouloir nous faire croire.
http://www.causeur.fr/refugies-terroristes-france-inter-35416.html
UNITÉ NATIONALE ?
A suivre, depuis les évènements, par exemple :
- les J T, informations diverses, experts et intervenants
- C dans l'air (Calvi)
- Des paroles et des actes (Pujadas)
- Questions d'actualité au Gouvernement
* à l'Assemblée Nationale
* au Sénat
je pense que ce n'est pas gagné !
https://fr.wikipedia.org/wiki/Attentats_du_13_novembre_2015_en_France
jeannot88

L'auteur jeannot88 est l'auteur de ce message sur Les Voivres (Vosges) publié le lundi 16 novembre 2015 à 15h35.

Voir ses publications Signaler

Les commentaires

Vous devez être connecté
Application Facebook

Grâce à l'application Facebook de Loomji, partagez les plus belles photos de votre commune avec vos amis sur Facebook. Voir l'application

Avec Loomji.fr, suivez le quotidien de votre commune

X Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et optimiser l'affichage du site sur votre terminal.