Les parcs d'attraction

Tour de France des plus grands parcs d'attraction La suite

54210
Saint-Nicolas-de-Port
Actualité / Message

Le projet de centre commercial Carrefour à saint Nicolas de Port est rejeté

19 mars 2011 Par dsarrado Réagir
La sentence est tombée hier soir : la CDAC (Commission Départementale d'Aménagement Commercial) a refusé l'implantation dans l'état d'un centre commercial CARREFOUR à l'entrée de Saint Nicolas de Port.
Sur le site de la préfecture de Meurthe-et-Moselle, on peut lire ceci :
"Equipement commercial - Commission départementale d'aménagement commercial (22/02/2011)
La commission départementale d'aménagement commercial (CDAC) s'est réunie le 21 février 2011 pour examiner un projet
Réunie le 21 février 2011, la commission départementale d'aménagement commercial de Meurthe-et-Moselle, a décidé de refuser à la société "Les portes de Saint-Nicolas", l'autorisation de créer un ensemble commercial de 23400 m² de surface de vente, route de Ville-en-Vermois à SAINT-NICOLAS-DE-PORT comprenant :
- Un hypermarché à l'enseigne CARREFOUR de 8300 m²
- Une galerie commerciale de 3000 m²
- Un parc d'activités comprenant 10 magasins spécialisés pour 12100 m² de surfaces de vente.
Le texte de la décision est affiché pendant un mois à la mairie de SAINT-NICOLAS-DE-PORT."
******
Naturellement, l'on peut regretter le choix de la commission pour le développement économique de la commune. Même si l'on peut s'étonner qu'en ces périodes de crise, où la consommation des ménages français tourne au ralenti, un projet d'une telle envergure peut laisser rêveur, dans un bassin de vie délaissé par les entreprises et où le commerce de proximité a du mal à survivre.
Que dire de ce projet situé sur les anciens EPN (entrepôts pétroliers) ? C'est assez difficile car les éléments en notre possession sont assez opaques : il y aurait une grande enseigne, une locomotive pour le projet (hier MATCH, aujourd'hui CARREFOUR), quelques grandes enseignes associées (hier JARDINERIE BAOBAB, aujourd'hui JARDILAND, MR BRICOLAGE et McDONALD'S) et des cellules pour des boutiques. On parle aussi d'un bowling et d'un restaurant... J'ai appris hier dans les colonnes de l'EST REPUBLICAIN qu'étaient même prévues une crèche (?) et une station essence, deux éléments qui ne figuraient pas dans les projets qui nous ont été présentés.
Dans son tract de campagne municipale en 2008, M. BINSINGER annonçait la création de 350 emplois aux "pétroliers". Et au fil du temps, ce chiffre a grandi de manière exponentielle : 400 en conseil municipal en 2010, puis 600 lors de la présentation des voeux du maire en janvier 2011, enfin 1080 dans l'EST REPUBLICAIN d'hier... Mieux encore, le journal insiste sur le fait que le bassin de vie ne compte pas moins de 1000 chômeurs (Faites les comptes !). Si M. BINSINGER n'avait pas annoncé samedi dernier, à l'occasion du conseil municipal, sa décision de ne pas être candidat aux élections cantonales, cela aurait pu être ressembler à un argumentaire électoral.
Mais la commission, composée de 5 experts économiques nommés par le préfet et 3 politiques, a rejeté le projet, par 5 voix contre 3. Inutile de détailler les votes, chacun comprendra que les politiques (M. BINSINGER, maire de Saint Nicolas de Port, M. PISSENEM, conseiller général de Saint Nicolas de Port et M. BLAISE, président de la communauté de communes) ont soutenu le projet commercial de la société DeVlier.
Mais cet épisode nous amène à réfléchir sur plusieurs points.
1) Pourquoi la une de l'EST REPUBLICAIN du lundi 21 février 2011, publiée au matin de la tenue de la CDAC, a-t-elle titré de manière si affirmative : "CARREFOUR S'INSTALLERA AUX PORTES DE NANCY" ? La une du journal montre d'ailleurs Luc BINSINGER, orné d'un keffieh palestinien, tenant fièrement les plans du futur centre commercial "Aux portes de Nancy".
La question qui se pose est alors la suivante : pourquoi affimer que le centre commercial est sur les rails alors que la décison la plus importante n'est pas encore prise ? Ne faut-il pas y voir une tentative de manipulation médiatique des membres de la commission ? Ou ne s'agit-il pas d'une nouvelle opération de communication à destination des électeurs ? Après tout, il vaut mieux, pour notre grand gourou local de la communication, une apparition médiatique accompagnée d'un titre prometteur plutôt que d'une casserole...
Aujourd'hui, c'est silence radio total dans les colonnes du journal. Rien pour dire que finalement le projet est retoqué. Rien pour dire que la peau de l'ours a été vendue un peu trop vite. Peu importe ! Les électeurs ont retenu que le centre commercial allait se faire. Peu importe quand et dans quelles conditions finalement.
2) Pourquoi le journal s'étend-il ainsi sur 5 colonnes en pages intérieures sur le projet alors que la décison finale n'est pas encore connue ? Pourquoi certaines informations contenues dans cet article ne sont même pas connues des conseillers municipaux ? La crèche, la station essence, les obscurs "25% de la moitié du contournement" par exemple...Capture Binsinger Facebook 11
3) Enfin, pour quelles raisons le projet a-t-il été refusé ? Est-ce pour des raions écologiques ? Est-ce qu'un tel centre commercial est viable, à quelques kilomètres de CORA Houdemont, CORA Essey-lès-Nancy, CORA Lunéville, LECLERC Vandoeuvre, MATCH Dombasle ? Quel danger représente un tel projet pour les artisans et commerçants de Saint Nicolas de Port ? Quel est l'avnir du commerce de proximité ? Quel est l'avenir de MATCH, dont le maire espère explicitement le départ pour récupérer un espace foncier non négligeable ?
Mon colistier Jean-Louis BAUDY a insisté, lors du dernier conseil municipal consacré au budget 2011 de la ville de Saint Nicolas de Port, sur le fait que l'équipe de M. BINSINGER espère que le centre commercial verra le jour surtout pour pouvoir renflouer les caisses vides de la ville.
Et comme me l'a récemment confié un optimiste adjoint au maire : "Si les pétroliers se font, vous avez perdu en 2014 !"
A méditer.
dsarrado

L'auteur dsarrado est l'auteur de ce message sur Saint-Nicolas-de-Port (Meurthe-et-Moselle) publié le samedi 19 mars 2011 à 13h48.

Voir ses publications Signaler

Les commentaires

Vous devez être connecté
Application Facebook

Grâce à l'application Facebook de Loomji, partagez les plus belles photos de votre commune avec vos amis sur Facebook. Voir l'application

Avec Loomji.fr, suivez le quotidien de votre commune

X Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et optimiser l'affichage du site sur votre terminal.