La France des carnavals

Découvrez tous les plus beaux carnavals de France La suite

77000
Melun
Actualité / Message

Témoignage d'une mère de détenu

20 févr. 2014 Par MartineLagache 1 réaction
Bonjour,
Je me permets de vous écrire parce afin de vous informer de faits scandaleux et inquiétants qui se déroulent au centre de détention de Melun.
Lundi dernier, le 17 février, une altercation a eu lieu entre deux détenus. Après avoir été séparés par des codétenus ayant assisté à la scène, un des protagonistes est allé dans sa cellule pour chercher une arme de poing artisanale, puis a poignardé à trois reprises le détenu avec lequel il s’était battu : une fois dans le cou et deux fois dans le dos.
Après avoir refusé dans un premier temps d’appeler le SAMU pour que le blessé soit pris en charge et soigné, l’administration a fait le nécessaire et la victime a été transportée à l’hôpital de Melun où on lui a posé 12 points de sutures.
Dès son retour au centre de détention, le blessé a été placé en cellule disciplinaire (mitard) où il a fait deux malaises dans la soirée qui ont nécessité un retour à l’hôpital. Une fois son état stabilisé, on l’a ramené au centre de détention où il a été de nouveau placé en cellule disciplinaire.
Mercredi matin, les deux détenus sont passés devant la commission de discipline qui leur a infligé la même peine, c’est-à-dire 10 jours de mitard chacun.
Ce qui est scandaleux dans cette affaire, c’est :
1) que les surveillants n’ont pas réagi comme ils auraient dû, c’est-à-dire qu’ils n’ont pas déclenché l’alarme comme ils doivent le faire en pareille circonstances ; si cela avait été fait, l’agresseur aurait été maîtrisé aussitôt après la première altercation et ainsi il n’aurait pas eu la possibilité de poignarder son codétenu ;
2) que la direction du centre de détention a jugé les deux détenus trop rapidement, ne leur laissant pas suffisamment de temps pour préparer leur défense, ni même la possibilité de prendre contact avec leur avocat ;
3) que la direction n’a pas reconnu les coups de couteau prétextant que les blessures ont été provoqué par une machine à laver lors de la première altercation, alors que de nombreux autres détenus ont vu l’agresseur porté les coups de couteau ; en fait, la direction cherche à protéger les surveillants qui n’ont pas fait leur travail, ainsi que l’agresseur ;
4) que la direction n’a pas porté plainte auprès du Procureur de la République comme elle aurait dû le faire car il ne s’agit ni plus ni moins que d’une tentative d’assassinat ; en fait, elle veut étouffer l’affaire afin de couvrir les fautes des surveillants ;
5) que l’agresseur et l’agressé soient punis de la même peine ; ce qui peut expliquer cette décision scandaleuse c’est que l’agresseur a une sœur qui est elle-même surveillante dans une autre prison.
Mon fils m’a dit que beaucoup de détenus possèdent des armes artisanales. Puisque la direction ne semble pas vouloir faire de différence entre agresseur et agressé, il s’en lui-même fabriqué une afin de se défendre en cas de besoin.
J’ai peur pour mon fils, c’est pourquoi je tenais à vous adresser ce témoignage afin que vous dénonciez publiquement les méthodes arbitraires pratiquées par la direction du centre de détention de Melun.
MartineLagache

L'auteur MartineLagache est l'auteur de ce message sur Melun (Seine-et-Marne) publié le jeudi 20 février 2014 à 22h59.

Voir ses publications Signaler

Les commentaires (1)

Vous devez être connecté
11 mai 2014 07h54
davhug, de Mondeville (91)

c pas normal .

Application Facebook

Grâce à l'application Facebook de Loomji, partagez les plus belles photos de votre commune avec vos amis sur Facebook. Voir l'application

Avec Loomji.fr, suivez le quotidien de votre commune

X Fermer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centres d'intérêts et optimiser l'affichage du site sur votre terminal.